Version téléchargeable ici

RAPPORT MORAL ET FINANCIER

ASSEMBLEE GENERALE

EXERCICE  2015

*******

 

Mesdames, Messieurs,

 

 I - RAPPORT MORAL

 

1 - RESTAURATION SCOLAIRE

 

L'année 2015 annonçait la réforme de la restauration scolaire parisienne qui devrait prendre effet en 2018. De ce fait, par prudence, la caisse des écoles du 8ème arrondissement n'a pas pris d'engagements financiers importants.

 

La ville de Paris a décidé d'imposer 10 tarifs en remplacement des 8 tarifs existants à compter du 1er septembre 2015 mais les tarifs adultes n'ont pas subi d'augmentation. Selon les indices, les adultes s'acquittent de 5,20€ ou de 5,90€ par repas.

 

      

     Janvier 2015 au 31 août 2015  :  5,10 € - 4,89 € - 4,61 € - 3,62 € - 2,28 € - 1,62 € - 0,85 € - 0,13 €  

 

 

       Septembre 2015 au 31 décembre 2015  :  7 € - 6 € - 5,10 € - 4,89 € - 4,61 € - 3,62 € - 2,28 € - 1,62 € - 0,85 € - 0,13 €  

 

 

Ces tarifs sont imposés par la ville de Paris.

  

Le pourcentage des familles bénéficiant des réductions se ventile ainsi:

 

au 31 décembre 2014

au 31 décembre 2015

0,13 €

    4%

0,13 €

  4%

0,85 €

   4%

0,85 €

  4%

1,62 €

    4%

1,62 €

  6%

2,28 €

    10%

2,28 €

  11%

3,62 €

    7%

3,62 €

9%

4,61 €

    7%

4,61 €

  9%

4,89 €

     4%

4,89 €

  7%

5,10 €

60%

5,10 €

  7%

   

6 €

9%
   

7 €

34%

 

 

A titre d'information, en 2014, 60% des familles s'acquittaient du tarif le plus élevé et 4% du tarif le plus bas.

 

 

1.1 - Prix de revient d’un repas

 

  

DEPENSES 2014 2015 RECETTES 2014 2015
Alimentation 1,80 € 1,91 € Recette moyenne famille 3,70 € 3,57 €
Frais de personnel 3,72 € 4,03 € Subventions V.P. 2,61 € 3,42 €
Dépenses diverses 0,74 € 0,72 € Subventions diverses 0,01 € 0,10 €
Amortissements 0,18 € 0,18 €      
TOTAL 6,44 € 6,84 € TOTAL 6,32 € 7,09 €

 

 

 

 EN DEPENSES :

 

 

    Le prix de revient alimentaire est légèrement supérieur à celui de 2014, suite à l'introduction d'aliments issus du développement durable et de l'agriculture biologique.

 

Le montant des frais de personnel a subi une augmentation due aux instructions du Trésor Public qui a demandé à passer en "charges du personnel" les jouets des enfants du personnel ainsi que les chèques cadeaux.

 

De plus la caisse des écoles a été obligée d'ouvrir des dossiers auprès de Pôle emploi pour indemniser 2 agents, l'une licenciée pour coups et blessures et l'autre par suite de sa démission. Malgré nos contestations, la loi nous oblige à indemniser ces agents.

 

  

 EN RECETTES :

 

La participation moyenne des familles a été de 3,57%, légèrement inférieure à celle de 2014, suite à la mise en place de la nouvelle grille tarifaire.

 

La ville de Paris a augmenté de 300 000€ la subvention par rapport à 2014, augmentation prévue suite à l'instauration des nouveaux rythmes scolaires à compter de septembre 2014, qui a entraîné des dépenses supplémentaires en personnel.

 

 

 

 

2 – CENTRES AERES

 

La mise en place des préinscriptions n'étant pas encore obligatoire pour les centres de loisirs d'été en 2015, la caisse des écoles a subi de nouvelles pertes financières non compensées par les subventions municipales.

 

Seule la mise en place de la préinscription obligatoire à compter de l'été 2016 laisse espérer une gestion plus saine.

 

 

 

3 - SERVICES DIVERS

 

Comme chaque année, la Caisse des écoles subventionne les écoles primaires et maternelles pour l'achat de jouets, livres ou autres, à chaque rentrée scolaire.

 

Cette subvention a été votée lors d'un comité de gestion et s'élève à 3,50 € par enfant inscrit.

 

En 2015, la subvention s'élève à 7 294 €.

 

 

 

 

II - RAPPORT FINANCIER

 

 

 

1 - La section de fonctionnement

 

 

Le solde des écritures de l’exercice 201 présente un excédent de 80 481 €.

 

 

Ce solde positif est dû d'une part, au montant de la subvention ville de Paris : 1 057 835 € alors qu'en 2014 nous avions reçu 985 000 € et d'autre part, à une gestion rigoureuse de la caisse des écoles du 8ème arrondissement.

 

 

Depuis 2014, la caisse des écoles présente, à nouveau, un excédent en fin d'exercice.

 

Après répartition des recettes et dépenses, les services se présentent ainsi :

 

 

 

Recettes

Dépenses

Cantine

2 193 265,15 €

2 105 490,11 €

Divers (subvention coopérative scolaire)

    ----

7 294,00

                                                  

 

 

2 - La section d’investissement

 

 

L’exercice 2015  présente un excédent de 40 040,91 € :

 

- recettes   :   68 991,13 €

- dépenses :  28 950,22 €

 

En 2015, la prudence sur les investissements s'imposait suite au projet d'ouverture du groupe scolaire de BEAUJON. En effet, la cuisine devait être fonctionnelle à la rentrée scolaire 2015/2016. Or, compte tenu des problèmes rencontrés l'ouverture de la cuisine pour l'accueil des enfants a été reportée après les vacances de la Toussaint. De ce fait, les investissements pour améliorer le fonctionnement de cette cuisine seront reportés sur l'exercice 2016.

 

Voici donc le bilan de l'activité de la Caisse des écoles du 8ème arrondissement pour l’exercice 2015.

 

 

 

 

 

 

Fait à Paris, le 06 Juin 2016